Naza & KeBlack - Pas demain

Publié le par Hillslion

Pas demain, pas demain, une ambiance aujourd'hui, pas demain
Pas demain, pas demain, une ambiance aujourd'hui, pas demain
On n'a dit aujourd'hui, pas demain (Ah pas demain)
On est tous chez Kaliena
On n'a dit aujourd'hui, pas demain (Ah pas demain)
On est tous chez Kaliena

Une ambiance de folie
Les gens s'affolent
Et dans la foulée, j'deviens insolant
Les filles sont solo et les tontons sont soûls
Je vais les tacler comme un joueur de foot
Naza, KeBlack, ça vient des taudits
On les ambiance comme un brocoli
Cocorico, Chérie Koko
Pardon, faut oublier
Même quand on n'est pas là
Notre musique fait danser Montana
Même quand on n'est pas là
Notre musique fait danser Montana

Une ambiance garantie
Une ambiance garantie

Pas demain, pas demain, une ambiance aujourd'hui, pas demain
Pas demain, pas demain, une ambiance aujourd'hui, pas demain
On n'a dit aujourd'hui, pas demain (Ah pas demain)
On est tous chez Kaliena
On n'a dit aujourd'hui, pas demain (Ah pas demain)
On est tous chez Kaliena

Ah ouais Moissa, cette musique c'est ton calment
Ah ouais Wallah, c'est aujourd'hui, pas demain
Ah la queue leu-leu...
Ah la queue leu-leu...
Il vont payer la note, là tout est noté
Parole de notaire, même si t'es des nôtres
Qui va payer la note, là on va voter
Mes poto veulent v-esqui, personne va m'la mettre

C'est moi qui dirige le bateau
C'est moi qui dirige le bateau

Pas demain, pas demain, une ambiance aujourd'hui, pas demain
Pas demain, pas demain, une ambiance aujourd'hui, pas demain
On n'a dit aujourd'hui, pas demain (Ah pas demain)
On est tous chez Kaliena
On n'a dit aujourd'hui, pas demain (Ah pas demain)
On est tous chez Kaliena

Ah la queue leu-leu...
Ah la queue leu-leu...

Pas demain, pas demain, une ambiance aujourd'hui, pas demain
Pas demain, pas demain, une ambiance aujourd'hui, pas demain
On n'a dit aujourd'hui, pas demain (Ah pas demain)
On est tous chez Kaliena
On n'a dit aujourd'hui, pas demain (Ah pas demain)
On est tous chez Kaliena

Naza & KeBlack - Pas demain

Commenter cet article