MC Solaar & Julia Brite - Frozen Fire [Осторожно]

Publié le par Hillslion

Caran d'Ache et bohème, freestyle est le poème
Quand certains crient : "Hallelujah !", d'autres crient : "Allez l'OM !"
J'suis comme un Jason Bourne, avec la vision trouble
Hier, j'ai cru voir la belle Amel Bent à Melbourne
Et depuis l'Velizy j'hésite entre Jésus et Jay-Z
Zao, Zaz, Alizée, Jean Zay, Zizi Jeanmaire, Zao, Zazie
Zen, kebab à Monte Carlo
Pétrus dans coq au vin, prince Albert de Bamako
Ça fait six jours qu'on est posté sous le Lac d'Annecy
J't'écris de l'hélico amphibie
Donc pochka, douchka, touche pas à postil espèce d'apostat
Pousse-toi ou Mozambique Drill au stylo bic [пожалуйста], pousse pas
La seule rigueur que j'ai me vient de l'École Kadochnikov
Et le retour au calme du flow provient des delta-forces
Compte : à trois, j'vais tirer
Один, два, три, четыре
Осторожно

Looking for the Frozen Fire, Frozen Fire
Тень ледяного огня куда-то манит меня (Осторожно)
Looking for the Frozen Fire, Frozen Fire
Тень ледяного огня куда-то манит меня

Au komsomol, on pissait sur l'pouchka qui a douté Pouchkine
J'peignais des aquarelles de m-sixteen sur mon moleskine
On faisait des exercices dans une datcha qu'on nommait Fort Bragg
Notre instructeur Oleg le bègue fit blagues et gags au goulag
J'y ai connu la neige chaude
Les balles, les bals, les ballets de balalaïka à l'aube
Flow pantocrator, si tu ne le crois pas, t'as tort
Tu peux gaver des lézards, tu n'auras jamais d'alligator
Because sovkozes et kolkhozes trônent dans la tropopause
Khirgizes et cow-boys conviennent de la même chose
On te biffe, on te baffe ou te bouffe
Et cela pour le biff, le dollar et le rouble
Challenger et Soyouz
Осторожно

Loo-Loo-Looking
Loo-

Тень ледяного огня куда-то манит меня (Осторожно)
Looking for Frozen Fire, Frozen Fire
Тень ледяного огня куда-то манит меня (Осторожно)

(Осторожно)
Frozen Fire, Frozen Fire
Frozen Fire, Frozen Fire, Frozen Fire
(Осторожно)
Frozen Fire, Frozen Fire
Frozen Fire, Frozen Fire

MC Solaar & Julia Brite - Frozen Fire [Осторожно]

Commenter cet article