Lartiste - On ne change pas

Publié le par Hillslion

.

Ok
J'aime pas trop me lamenter
J'kiffe la zique, mais sans mentir
Dans la foi, ça m'ralentit
Et j'aimerais, partir l'âme en paix
Rester sincère c'est difficile
Vu qu'tes faiblesses faut les cacher
Garder le sourire face à la foule même si en coulisse t'es fâché
Les hommes se trompent et toi plus qu'eux à essayer d'leur expliquer
T'es amoureuxn mais c'est son taff, c'est compliqué
Les cœurs et les seins plastiqués
Pas besoin de t'aimer pour t'l'astiquer
Les hommes se trompent et toi plus qu'eux à essayer d'leur expliquer
Et on m'demande de dénoncer toutes les erreurs du nouveau monde
Alors qu'il faut qu'j'achète les couches en plus d'un nouveau micro-onde
Quand j'étais ptit c'était l'puit, y avait pas de robinet
Pas de Titi, de Grosminet, que le soleil qui dominait
On dormait à 15 dans une pièce en mode tetris sans domino
30 ans plus tard, j'fais des hits, des chansons tristes en do mineur
Pas d'mains tendues sur mon chemin, c'était l'désert même à Paname
On n'avait rien ou pas grand chose, mais au moins on s'disait Salam
Bizarrement, y a qu'dans ce bled, où tu as honte de réussir
Y a qu'devant les chèques ou dans l'échec qu'ils apprécient d'se réunir
Ou devant ta tombe, à tous pleurer
J'sais pas, y a peut-être heja à recupérer
Les hommes sont fourbes
J'veux pas entendre : "pardon mon amour"
Moi mon amour ne pardonne pas car il est sincère tous les jours
Toutes ces belles choses qu'on convoite, aussi inutiles que précieuses
C'était une bombe à 4 du mat, 4 heures plus tard c'est une crasseuse
La vie n'a rien de dolce
Moi, la mienne a un gout d'shit
Évitons les faux débats, j'ai gagné plus que tous mes instits
La réussite arrive quand tu t'rends compte que t'es le seul moteur
Ça s'passe dans les couilles, dans l'cerveau mais ça s'passe surtout dans l'cœur
Un jour ou l'autre, ils comprendront sinon le film est pourri
Pour l'instant, j'ai l'goût d'la victoire et le hachisch m'étourdit
Ta rue, ta tour, on s'en bat les couilles
La cité portera pas ton nom si on y retrouve ta dépouille
C'est toujours le même schéma, pour ça qu'j'peux rapper ta vie
Chez moi aussi, les petits pensent qu'ils sont plus chaud qu'dans ta ville
Aux arrivants, t'écoutes du rap, t'es libérable c'est Jacques Brel
T'as pris du recul, t'es plus posé, mais t'es pas à la retraite
Tous ça pour dire qu'on change pas
On change pas

Lartiste - On ne change pas

Commenter cet article