Médine - Bataclan

Publié le par Hillslion

.

Mesdames et messieurs, bienvenue dans les métiers du spectacle
Où les disques de rap ne servent qu'à caler les armoires bancales
J'préfère quand y a pas d'sièges
Entrouvre les rideaux dans les backstages
Pour voir si la jauge est pleine
J'ai la boule au ventre de la taille d'une pastèque
J'ai vu le Saian sur scène, au festival XXL
Avant ça, les 2Bal 2Neg'
J'me suis dit qu'sur les planches, il fallait qu'j'excelle
Mon premier concert, c'était dans les marches de ma street
Mon premier costume de scène, c'était mon masque de Scream
Salle François Premier, ce jour-là, on avait tout retourné
J'manque jamais d'en reparler avant chaque tournée
Et après chaque tournée, mon cœur se sent comme Ibiza en hiver
Même si parfois, on parlait d'ma venue que dans la rubrique faits divers
Un gros smack aux SMAC de France qui n'ont pas cédé aux polémiques
Le piano n'assassinera jamais le pianiste, même s'il n'aime pas la musique
Quand j'connaissais pas le statut d'intermittent
Que ma pauvreté, c'était mon taff à plein temps
Y avait qu'une seule chose qui changeait le mal en patience
Tout ce que je voulais faire, c'était le Bataclan

Le Bataclan
Tout ce que je voulais faire, c'était le Bataclan
Le Bataclan
Tout ce que je voulais faire, c'était le Bataclan
Le Bataclan
Tout ce que je voulais faire, c'était le Bataclan

Escorté par les forces de la clameur
Une salle qui brûle, c'est une époque qui meurt
Quand l'Elysée-Montmartre est parti en feu
J'crois que j'ai vécu mon World Trade Center
La Mecque des rappeurs, 72, boulevard Rochechouart
En moins d'un quart d'heure, tous les MCs ont dû voir rouge
Et ce soir, j'aime quand le décor est Rococo
Que les balcons grondent comme des rototos
Surplomber le monde comme la tour de Toronto
J'me sens tout heureux comme Totoro
Pourquoi appelle-t-on ça la fosse si je n'y ai vu que des vrais ?
Pourquoi appelle-t-on ça la fosse ? Moi, je n'y ai vu que des vrais
Comme dans les manifs, ils chantent mes slogans
Jamais, je ne fais de shows décevants
Du Zénith à la fête des voisins
Des prestas qui stoppent le temps
Que des chaînes humaines, pas de files d'attente
Si j'oublie, c'est l'public qui reprend
J'ai des flashs de quand j'n'étais qu'un enfant
Tout ce que je voulais faire, c'était l'Bataclan

Le Bataclan
Tout ce que je voulais faire, c'était le Bataclan
Le Bataclan
Tout ce que je voulais faire, c'était le Bataclan
Le Bataclan
Tout ce que je voulais faire, c'était le Bataclan

Médine - Bataclan

Commenter cet article