Niro - C'est pas grave

Publié le par Hillslion

Y a le mal et le bien, c'est dans chaque homme
Chacun son prix, j'ai rien à t'apprendre
Le but c'est d'tout prendre, vu l'état d'esprit
J'ai enfin compris, qu'j'pourrai pas tout comprendre
Des problèmes de grand, depuis mon enfance
Poto, plus tard, fallait voir c'que j'en ferais
En 95, j'ai atterri en France, gros j'avais jamais vu la neige en vrai
J'étais tit-pe, tu passais en gamos, même sous la pluie j'te vois pas t’arrêter
Maintenant, tu t'arrêtes au milieu d'la route pour me faire la bise comme si de rien n'était
J'aurais pu t'hachem, mais j'l'ai pas fait
Avoir d'la haine, mais j'en ressens aucune
Combien d'mes khos m'ont dit : "faut les baffer, salis-toi même pas les mains, gros on s'en occupe"
Frérot me3lich, y a pas mort d'homme, c'est pas grâce à eux qu'j'vais renaître
J'en veux même pas aux hypocrites, ça fera du mal qu'à eux de l'être
Et quand je te parle de sujet har, c'est pas pour ton applaudimètre
On joue pas dans la même cour, t'as pas nos couilles hachoun ymek
Et t'étais où quand j'étais en galère ? Quand j't'ai plus souvent déçu
Sorti du même hood, j'ai vu d'la lumière, t'as voulu l'éteindre en soufflant dessus
On vient pourtant du même quartier hein, on est sorti de la même merde
Et bien avant d'aller faire carrière hein, j'portais les courses à ta mère
Pourtant tu m'as jamais soutenu, en moi tu croyais ap', tu parlais mal
Tu préférais sucer des gens qu'tu connais ap'
C'était normal, j'frappe à ta porte, c'est blessant
Pas besoin d'ta force, j'ai fait sans
L'oseille, on va m'enterrer sans
J'étais intéressant, quand j'étais récent
J'vois mes frères tomber un par un comme des dominos
J'attendais mon tour, il est arrivé
Fini l'époque où j'étais minot
J'descends parler avec un ptit kho sans savoir il fait du mal à qui
Puis on m'apprend une semaine après qu'il est mort, mais pas d'une maladie
J'ai plus froid si tu viens pécho
J'attends pas qu'une pute me réchauffe
C'qu'on voulait, c'était voir autre chose
Pendant qu'ces fils de putes jouaient les chauds
Suceurs de bites nous appelaient cent fois pour faire un son, "shab on est ensemble"
Ça m'surprend pas bien entendu, ils m'ont rien rendu ces suceurs de sang, j'ai rien entendu
J'leur en veux pas, j'refuserai leur aide
Ils m'soutiennent pas, ils viennent à mes showcases pour gérer tisses-mé et beurettes
Mais c'est pas grave (j'ai pas le temps pour ces petites querelles)
Ouais, c'est pas grave (j'encule le game, ouais j'ai la queue raide)
C'est pas grave, on s'en remet (bah ouais, bah ouais)
En six mois, j'ai pris quarante ans de salaire (bah ouais, bah ouais)
On a qu'le respect si tu l'enlèves (bah ouais, bah ouais)
On revient pas pour tirer en l'air (bah ouais, bah ouais)

On a que le respect, si tu l'enlèves
On revient pas pour tirer en l'air
On va s’en tirer sans aide (bah ouais, bah ouais)
C'est pas grave on s'en remet (bah ouais, bah ouais)
En six mois, j'ai pris quarante ans de salaire (bah ouais, bah ouais)
On a qu'le respect, si tu l'enlève (bah ouais, bah ouais)
On revient pas pour tirer en l'air (bah ouais, bah ouais)
On a que le respect, si tu l'enlèves
On revient pas pour tirer en l'air
On va s’en tirer sans aide (bah ouais, bah ouais)

Niro - C'est pas grave

Commenter cet article