Jul - Coup de genoux

Publié le par Hillslion

(x2)
Allez, andale, vos avis, j'm'en bats les
Vous faites qu'avaler, laissez-moi travailler

J'taffe hiver comme été, j'ai jamais crié Mayday
J'parle pas, j'dis rien mais n'oublie pas qui t'étais
Appelle-moi Henrico ; à Paris, j'zone en Vito
J'aime pas les mythos, tchoupe pas la bite toi
J'aime pas les BDH, qui traînent avec l'autre parce que l'autre a du cash
Mais ils auront makach, ouais, moi j'te le dis cash
Tu vas manger ma gauche, j'vais te refaire le visage, hmm
On m'a dit qu'ça parle de moi, que ça parle de lui et elle
Les murs ont des oreilles dans nos ruelles
T'es jaloux, c'est réel, pourtant j'joue pas au Real, hein
Et si j'me venge, c'est parce que tu le vaux bien, comme L'Oréal
Il m'reste 1%, j'ai plus de batterie
J'fume moins derrière les gens, j'évite les bactéries
Chacun ses intérêts, chacun veut sa terrasse
Chacun veut son terrain, y a qu'les billets qui intéressent

Paw, paw, paw, mais qu'est-ce qu'il y a ?
Paw, paw, paw, mais qu'est-ce qu'il y a ?
Mais qu'est-ce qu'il y a ?
Mais dis-moi qu'est-ce qu'il y a ? Ouais, mais qu'est-ce qu'il y a ?
Mais qu'est-ce qu'il y a ?
Mais dis-moi qu'est-ce qu'il y a ? Mais dis-moi qu'est-ce qu'il y a ?

Mais qu'est-ce qu'il y a ?
J'crois que dans la *sniffe*, t'as trop skié
Mais qu'est-ce qu'il veut ? Gauche, droite, esquive
On a trop d'style, quand j'rappe MC, j'kill
J'évite les potes bâtards, ceux qui veulent te mettre à terre
J'suis loin d'faire la star, loin de faire le gangster
J'vois le monde changer, à croire que c'est un rêve
J'pourrais sortir un CRF, et rendre fou les CRS (wouh, wouh)
J'ai plus le papier rose, mais en cachette, j'prends le RS
Et il partait trop du cul, l'AMG Mercedes
J'ai vu leur manège et j'ai senti leur malaise
Le rap c'est mon toutou, mais des fois obligé d'y mettre la laisse
Et j'chante ma tristesse, ouais, comme Cheb Khaled
Toujours pas d'palace, big up à ceux qui portent des palettes
Tu vois, là, j'me balade et j'me sens plutôt à l'aise
Et tu t'sens plutôt balaise
J'en roule un p'tit, j'mélange shit et tabac
Si t'as pas d'cœur, tu n'auras pas c'que t'as pas
J'ai pas d'embrouilles, j'suis gentil à la base
J'peux rapper sur du Funk et même du Jazz
J'fais pas la pute, jamais j'garof
Et j'me cache pas, même dans Call Of
Bo-bo-bom-bom, tu m'vois bien, mais c'est pas rose
C'est pas rose, mais c'est pas grave
Jamais en grève, viens, on fait la photo, l'autographe
Poto, c'est grave, ça jalouse de mon orthographe
Mais bon, bref, lève ton verre
Et si t'es dans la zone, lève ton R, mets la gomme
Mets la famille à l'abri, j'ai pas compté tout c'qu'on m'a pris
Dans la vie, faut faire des tris, quand ta tête est mise à prix
Dans l'quartier, mon moteur crie, vers l'bloc 2, mes pneus crissent
En freestyle, des côtes, je brise ; quand j'rappe, j'suis en pleine crise
Un son anti-fils de, j'fais pas la fiesta
J'piste pas ta sista, Ju-Ju-Jul the best
Ça t'plombe ou ça t'estanque, drôle de destin
Moi, tout va bien ; pour l'instant, j'passe en crabe vers l'Estaque
J'ai voulu m'racheter un stunt, j'ai vite oublié
Fallait qu'j'reprenne un stud', parce que c't'année, faut encore tout plier
T'es fort, mais t'es pas sérieux pour faire des billets
Ta grenade, elle sert a rien, si tu l'as pas dégoupillée (Grenada !)
Faites les mac pendant que j'écris
Sachez que j'écoute tout c'que ça m'dit, pour vous j'ai du mépris
Allez, andale, vos avis, j'm'en bats les
Vous faites qu'avaler, laissez-moi travailler
"All eyez on me" for me
À cause d'vous, j'fais d'l'insomnie
J'vis comme un zombie, zombie
Big up, les gens en condi'
Ça m'rappelle ma galère, quand j'bois le Capri-Sun
C'est un bon, c'lui qui a pris ça, ça m'rappelle mes caprices

(x2)
Allez, andale, vos avis, j'm'en bats les
Vous faites qu'avaler, laissez-moi travailler

Et c'est pour ceux qui te lâchent pas en cas de coup dur
Sur le cÇur, j'ai 135 points d'suture
Ouais, j'fais pas ça pour le buzz, pas ça pour les sous
Ni pour faire des showcases, si j'veux, demain, j'quitte tout
Pour l'instant, je nique tout tant qu'j'peux
J'trop vu d'salopes qu'faut plus qu'j'fréquente
Ouais je sais qu'j'les hante, j'sais qu'j'les hante
OK, j'chante, mais jamais j'me vante
J'fais des sons, j'm'en bats les couilles, j'appelle tout le monde "le sang"
Ça m'a blessé, j'suis plus le même, et ça, tout l'monde le sent
J'reste sincère, la célébrité, j'étais l'même sans ça
Ça a juste sorti ma famille de la merde
J'ai fait 2-3 voyages, tu vois, j'vais t'dire, rien d'sensat'
Pour niquer des mères, j'fume pas l'matin et j'bois pas d'Senseo
H24 au stud', j'vois passer les stups
J'vois passer des types chelous et j'en fais des tubes
Tic-tic-tic, blah, blah, je fais des dégâts-gâts
S'tu compte faire le lâche, me sers pas dans tes bras, bras
Marseille, c'est comme un aimant, c'est Chouf, c'est Khamsa
Que des talents cachés, des futurs joueurs du Barça
Certains croyent plus en moi, alors obligé je crame ça
Elle élève ses enfants toute seule, c'est une femme ça
J'me les suis gelées, ça m'a mis l'œil, j'ai un orgelet
Pourquoi envier les autres pour l'argent, alors qu'je l'ai ?
T'as vu, là, c'est Jul, mais un peu renouvelé
Tu parles d'eux comme si c’était j'sais pas qui, vas-y, tchoupe-les
J'viens, j'nique tout, j'repars
J'suis resté l'même depuis l'départ
J'suis dans ma bulle, rien à foutre des stars
Attends deux secondes, je tire deux, je mets star
Quand j'braque le game, s'te plaît reste à terre
Là, c'est l'retour de l’extraterrestre
Tu veux m'test, dans tes rêves, ouais, je sais qu'j'te dérange
Vers l'sommet, j'me dirige, d'en insulter, ça m'démange
Wesh, comment c'est ? J'ai pas l'temps d'colmater
Regarde l'maté', j'fais pas d'karaté
Mais j'connais des mecs qui peuvent te karater
Plein d'sous, je ratais, j'ai vidé ma 'teille sur mon canapé
Quand c'etait la D, j'en ai épaté
Quand j'rappe, te sens pas visé si c'est pas toi
Chacun sait c'qu'il a fait, mais à qui la faute ? J'ai l'cœur balafré
J'me délivre à la vraie, j'sens plus les coups, j'ai mal après
Non, pas de mal à buzz, l'équipe, faut pas m’idolâtrer
Fais gaffe, ça peut vite t'effacer comme cette phrase à la craie
Fais gaffe, donne pas d'infos, même si y a des sous à la clef
Le son, il n'est pas sorti, donc s'te plaît, arrête de snapper
J'mets les lunettes comme le prof' dans "La Casa de Papel"
Mon frérot, j'nage jamais là où je n'ai pas pied
C'est l'retour de Jul, ouais, mon frérot, n'aie pas peur

Allez, andale, vos avis, j'm'en bats les
Vous faites qu'avaler, laissez-moi travailler

Jul - Coup de genoux

Commenter cet article