Le site ne contient PAS de liens de téléchargement, uniquement du STREAMING.
Le player mp3 nécessite Javascript et les bloqueurs de publicité peuvent l'empêcher de fonctionner !
Si un son ou une vidéo ne marche pas, signalez-le poliment en commentaire en bas de page,

mais lisez bien les lignes précédentes avant de le faire.
Si les sons sont incomplets, vous devez vous créer un compte Deezer ou Spotify pour y avoir accès GRATUITEMENT en entier.


Sch - Bénéfice

Publié le par Hillslion

Adolescence, tu connais les risques, que du sale
Seul devant Iblis tant que Maman me dit : "Mon fils, t'es un homme"
J'étais sans réponse et puis le sang qui glisse sur mon visage
C'est qu'le mal est fait, mais ça m'a pas aidé d'écouter ma rage
Ici, l'amour est dans le bénéfice, des cœurs énormes
Le bénéfice, seul devant Iblis, "Mon fils, t'es un homme"
L'enfer m'attend, vertu et vice, mais j'veux des habits neufs
Et puis l'paradis serait triste sans mes reufs

Si j'écoutais mon cœur, j'ferais des homicides, rien à foutre
Mains tachées de sang car le bruit des flingues a sa poésie
Ici, depuis élève, on fait tout pour le code, on vit pour la miff'
On est c'que l'on est, moi je suis ce bon à R, mais aujourd'hui j'brille
P'tit, j'en avais déjà dans le fut', j'fais pas tout pour plaire à ta pute
Fuck, nous c'est ur-e à la vie, les choix, les guerres à l'arme russe, les ghosts, les proches perdus
Hématomes faits à mains nues, les gants qui m'vont à ravir
Tony et Manny, les fausses, les faux amis, les fautes, les gardes à vue
Adolescence et tu connais les risques
On mange dehors, après on nourrira l'crime
Trente ans, on reste enfant ou on en prend dix
Grandi dans les dramas, on a hérité
Trop invincibles, on est trop fort ensemble pour trouver ça lamentable
Maman est triste quand ses fils tombent, c'est l'deal avec la Honda

Adolescence, tu connais les risques, que du sale
Seul devant Iblis, tant que Maman me dit : "Mon fils, t'es un homme"
J'étais sans réponse et puis le sang qui glisse sur mon visage
C'est qu'le mal est fait mais ça m'a pas aidé d'écouter ma rage
Ici, l'amour est dans, le bénéfice, des cœurs énormes
Le bénéfice seul devant Iblis, "Mon fils, t'es un homme"
L'enfer m'attend, vertu et vice mais j'veux des habits neufs
Et puis l'paradis serait triste sans mes reufs

Okay, j'tourne en rond d'la veille à l'aube
Nous, on fait pas de chrome, tu vas m'payer ma drogue
Mes reufs en centrales purgent peines à deux chiffres, qui paient l'avocat, jusqu'à plus un radis
C'est perdre à coup sûr d'être fédérateur
C'est peine perdue, on est déjà ridés
Principe, honneur, trouve mes peurs
Quinze ans, déjà les yeux vidés
Mourir pour mes idées

J'sais pas si j'ai mérité
J'voulais juste me rendormir un peu quand mon réveil sonnait
J'voulais juste mettre à l'abri maman, mais j'ai volé son sommeil
Pour du biff, qu'est-ce qu'on aurait pas fait puisqu'on voulait s'sauver

J'pourrais m'enfuir, quitter la zone, mais la vérité c'est qu'j'l'aime à mort
J'voulais juste la sauver, mais j'ai volé son sommeil
J'paye plein tarif, j'perds des choses auxquelles j'tenais mais j'mentirais
Si j'disais qu'j'regrette rien, plus l'temps d'en perdre pour rien
J'pourrais m'enfuir, quitter la zone, mais la vérité c'est que j'l'aime à mort
J'voulais juste la sauver, mais j'ai volé son sommeil
J'paye plein tarif, j'perds des choses auxquelles j'tenais mais j'mentirais
Si j'disais qu'j'regrette rien, plus l'temps d'en perdre pour rien

Adolescence, tu connais les risques, que du sale
Seul devant Iblis, tant que Maman me dit : "Mon fils, t'es un homme"
J'étais sans réponse et puis le sang qui glisse sur mon visage
C'est qu'le mal est fait, mais ça m'a pas aidé d'écouter ma rage
Ici, l'amour est dans, le bénéfice, des cœurs énormes
Le bénéfice seul devant Iblis, "Mon fils, t'es un homme"
L'enfer m'attend, vertu et vice mais j'veux des habits neufs
Et puis l'paradis serait triste sans mes reufs

Adolescence, tu connais les risques, que du sale
Seul devant Iblis, tant que maman me dit : "Mon fils, t'es un homme"
J'étais sans réponse et puis le sang qui glisse sur mon visage
C'est qu'le mal est fait, mais ça m'a pas aidé d'écouter ma rage

Sch - Bénéfice

Commenter cet article

Le site ne contient PAS de liens de téléchargement, uniquement du STREAMING.
Le player mp3 nécessite Javascript et les bloqueurs de publicité peuvent l'empêcher de fonctionner !
Si un son ou une vidéo ne marche pas, signalez-le poliment en commentaire en bas de page,

mais lisez bien les lignes précédentes avant de le faire.
Si les sons sont incomplets, vous devez vous créer un compte Deezer ou Spotify pour y avoir accès GRATUITEMENT en entier.


Sch - Bénéfice

Publié le par Hillslion

Adolescence, tu connais les risques, que du sale
Seul devant Iblis tant que Maman me dit : "Mon fils, t'es un homme"
J'étais sans réponse et puis le sang qui glisse sur mon visage
C'est qu'le mal est fait, mais ça m'a pas aidé d'écouter ma rage
Ici, l'amour est dans le bénéfice, des cœurs énormes
Le bénéfice, seul devant Iblis, "Mon fils, t'es un homme"
L'enfer m'attend, vertu et vice, mais j'veux des habits neufs
Et puis l'paradis serait triste sans mes reufs

Si j'écoutais mon cœur, j'ferais des homicides, rien à foutre
Mains tachées de sang car le bruit des flingues a sa poésie
Ici, depuis élève, on fait tout pour le code, on vit pour la miff'
On est c'que l'on est, moi je suis ce bon à R, mais aujourd'hui j'brille
P'tit, j'en avais déjà dans le fut', j'fais pas tout pour plaire à ta pute
Fuck, nous c'est ur-e à la vie, les choix, les guerres à l'arme russe, les ghosts, les proches perdus
Hématomes faits à mains nues, les gants qui m'vont à ravir
Tony et Manny, les fausses, les faux amis, les fautes, les gardes à vue
Adolescence et tu connais les risques
On mange dehors, après on nourrira l'crime
Trente ans, on reste enfant ou on en prend dix
Grandi dans les dramas, on a hérité
Trop invincibles, on est trop fort ensemble pour trouver ça lamentable
Maman est triste quand ses fils tombent, c'est l'deal avec la Honda

Adolescence, tu connais les risques, que du sale
Seul devant Iblis, tant que Maman me dit : "Mon fils, t'es un homme"
J'étais sans réponse et puis le sang qui glisse sur mon visage
C'est qu'le mal est fait mais ça m'a pas aidé d'écouter ma rage
Ici, l'amour est dans, le bénéfice, des cœurs énormes
Le bénéfice seul devant Iblis, "Mon fils, t'es un homme"
L'enfer m'attend, vertu et vice mais j'veux des habits neufs
Et puis l'paradis serait triste sans mes reufs

Okay, j'tourne en rond d'la veille à l'aube
Nous, on fait pas de chrome, tu vas m'payer ma drogue
Mes reufs en centrales purgent peines à deux chiffres, qui paient l'avocat, jusqu'à plus un radis
C'est perdre à coup sûr d'être fédérateur
C'est peine perdue, on est déjà ridés
Principe, honneur, trouve mes peurs
Quinze ans, déjà les yeux vidés
Mourir pour mes idées

J'sais pas si j'ai mérité
J'voulais juste me rendormir un peu quand mon réveil sonnait
J'voulais juste mettre à l'abri maman, mais j'ai volé son sommeil
Pour du biff, qu'est-ce qu'on aurait pas fait puisqu'on voulait s'sauver

J'pourrais m'enfuir, quitter la zone, mais la vérité c'est qu'j'l'aime à mort
J'voulais juste la sauver, mais j'ai volé son sommeil
J'paye plein tarif, j'perds des choses auxquelles j'tenais mais j'mentirais
Si j'disais qu'j'regrette rien, plus l'temps d'en perdre pour rien
J'pourrais m'enfuir, quitter la zone, mais la vérité c'est que j'l'aime à mort
J'voulais juste la sauver, mais j'ai volé son sommeil
J'paye plein tarif, j'perds des choses auxquelles j'tenais mais j'mentirais
Si j'disais qu'j'regrette rien, plus l'temps d'en perdre pour rien

Adolescence, tu connais les risques, que du sale
Seul devant Iblis, tant que Maman me dit : "Mon fils, t'es un homme"
J'étais sans réponse et puis le sang qui glisse sur mon visage
C'est qu'le mal est fait, mais ça m'a pas aidé d'écouter ma rage
Ici, l'amour est dans, le bénéfice, des cœurs énormes
Le bénéfice seul devant Iblis, "Mon fils, t'es un homme"
L'enfer m'attend, vertu et vice mais j'veux des habits neufs
Et puis l'paradis serait triste sans mes reufs

Adolescence, tu connais les risques, que du sale
Seul devant Iblis, tant que maman me dit : "Mon fils, t'es un homme"
J'étais sans réponse et puis le sang qui glisse sur mon visage
C'est qu'le mal est fait, mais ça m'a pas aidé d'écouter ma rage

Sch - Bénéfice

Commenter cet article