Le site ne contient PAS de liens de téléchargement, uniquement du STREAMING.
Le player mp3 nécessite Javascript et les bloqueurs de publicité peuvent l'empêcher de fonctionner !
Si un son ou une vidéo ne marche pas, signalez-le poliment en commentaire en bas de page,

mais lisez bien les lignes précédentes avant de le faire.
Si les sons sont incomplets, vous devez vous créer un compte Deezer ou Spotify pour y avoir accès GRATUITEMENT en entier.


Tal - Des fleurs et des flammes

Publié le par Hillslion

.

La vie a le parfum d’une femme le matin
Jamais docile, le monde à nos cils
Nous faisons la vie et l’amour 
Tout temps gravés sans les tours
Est-ce que tu le vois ?
Est-ce que ça tu le vois ?

Et je marche attirée par les cimes
Et je fuis l’orage et les abîmes
À la beauté des roses qui se fanent
Je préfère le sublime d’une flamme

Les sœurs qui s’arment, s’arment, s’arment
Qui résonnent, sonnent, sonnent
Nous les femmes, femmes, femmes
L’avenir de l’homme
On s’aime, s’aime, s’aime
Comme des reines, reines, reines
C’est la larme, larme, larme
Des fleurs et des flammes

Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes
Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes

Nous dirigions déjà le monde
Même laissées dans les ombres
Des robes des rois
Mais ça ne se disait pas
Nous ne sommes pas que des mères, des peaux sur des posters
Des fleurs qu’on collectionne, des jouets pour les hommes

Et je marche attirée par les cimes
Et je fuis l’orage et les abîmes
À la beauté des roses qui se fanent
Je préfère le sublime d’une flamme

Les sœurs qui s’arment, s’arment, s’arment
Qui résonnent, sonnent, sonnent
Nous les femmes, femmes, femmes
L’avenir de l’homme
On s’aime, s’aime, s’aime
Comme des reines, reines, reines
C’est la larme, larme, larme
Des fleurs et des flammes

Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes
Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes

Ouh, ouh, oh oh oh oh ouh, ouh
Ouh, ouh,
Ouh, ouh, oh oh oh oh ouh, ouh

Et je marche attirée par les cimes
Et je fuis l’orage et les abîmes
À la beauté des roses qui se fanent
Je préfère le sublime d’une flamme

Les sœurs qui s’arment, s’arment, s’arment
Qui résonnent, sonnent, sonnent
Nous les femmes, femmes, femmes
L’avenir de l’homme
On s’aime, s’aime, s’aime
Comme des reines, reines, reines
C’est la larme, larme, larme
Des fleurs et des flammes

Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes
Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes

Tal - Des fleurs et des flammes
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article

Le site ne contient PAS de liens de téléchargement, uniquement du STREAMING.
Le player mp3 nécessite Javascript et les bloqueurs de publicité peuvent l'empêcher de fonctionner !
Si un son ou une vidéo ne marche pas, signalez-le poliment en commentaire en bas de page,

mais lisez bien les lignes précédentes avant de le faire.
Si les sons sont incomplets, vous devez vous créer un compte Deezer ou Spotify pour y avoir accès GRATUITEMENT en entier.


Tal - Des fleurs et des flammes

Publié le par Hillslion

.

La vie a le parfum d’une femme le matin
Jamais docile, le monde à nos cils
Nous faisons la vie et l’amour 
Tout temps gravés sans les tours
Est-ce que tu le vois ?
Est-ce que ça tu le vois ?

Et je marche attirée par les cimes
Et je fuis l’orage et les abîmes
À la beauté des roses qui se fanent
Je préfère le sublime d’une flamme

Les sœurs qui s’arment, s’arment, s’arment
Qui résonnent, sonnent, sonnent
Nous les femmes, femmes, femmes
L’avenir de l’homme
On s’aime, s’aime, s’aime
Comme des reines, reines, reines
C’est la larme, larme, larme
Des fleurs et des flammes

Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes
Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes

Nous dirigions déjà le monde
Même laissées dans les ombres
Des robes des rois
Mais ça ne se disait pas
Nous ne sommes pas que des mères, des peaux sur des posters
Des fleurs qu’on collectionne, des jouets pour les hommes

Et je marche attirée par les cimes
Et je fuis l’orage et les abîmes
À la beauté des roses qui se fanent
Je préfère le sublime d’une flamme

Les sœurs qui s’arment, s’arment, s’arment
Qui résonnent, sonnent, sonnent
Nous les femmes, femmes, femmes
L’avenir de l’homme
On s’aime, s’aime, s’aime
Comme des reines, reines, reines
C’est la larme, larme, larme
Des fleurs et des flammes

Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes
Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes

Ouh, ouh, oh oh oh oh ouh, ouh
Ouh, ouh,
Ouh, ouh, oh oh oh oh ouh, ouh

Et je marche attirée par les cimes
Et je fuis l’orage et les abîmes
À la beauté des roses qui se fanent
Je préfère le sublime d’une flamme

Les sœurs qui s’arment, s’arment, s’arment
Qui résonnent, sonnent, sonnent
Nous les femmes, femmes, femmes
L’avenir de l’homme
On s’aime, s’aime, s’aime
Comme des reines, reines, reines
C’est la larme, larme, larme
Des fleurs et des flammes

Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes
Ouh, ah ah nous sommes
Des fleurs et des flammes

Tal - Des fleurs et des flammes
Acheter l'album ou les MP3 sur Fnac  

   

Commenter cet article