Le site ne contient PAS de liens de téléchargement, uniquement du STREAMING.
Le player mp3 nécessite Javascript et les bloqueurs de publicité peuvent l'empêcher de fonctionner !
Si un son ou une vidéo ne marche pas, signalez-le poliment en commentaire en bas de page,

mais lisez bien les lignes précédentes avant de le faire.
Si les sons sont incomplets, vous devez vous créer un compte Deezer ou Spotify pour y avoir accès GRATUITEMENT en entier.


Jul - Comme à l'époque

Publié le par Hillslion

.

(x8)
On va faire les billets-ets

Ça y est, j'ai cassé les portes, là j'vais rapper comme à l'époque
Pour leur montrer à ces comiques, le game j'l'envoie dans les cordes
Là, j'suis en direct du quartier, qu'il fasse beau ou qu'il pleuve des cordes
Un jour tu calcules, l'autre t'es bizarre, m'parles plus ou j't'encule, d'accord ?
Maintenant les jaloux traînent avec nous, les balances marchent normal dans la rue
Les traîtres se font discrets, les schmits vont tout l'temps dans l'abus
Que tu sois d'une banlieue, du centre ou même de la ZUP
Que tu sois jeune, qu'tu fumes la zeub'
S'tu m'cherches j'suis dans la zone
Insalubre, hein salope
Tu m'ignores, hein salope
Tu as oublié, hein salope
(Tu as oublié, hein salope)
Mes lunettes, c'est Cartier
Mon parfum, c'est Cartier
Mon flow, mes textes, ma force, c'est le quartier
J'suis parti, j'suis revenu
C'est pas avoir peur, c'est être intelligent
Force à mes détenus qui sont rentrés pour des délits grandioses
Qui s'battent pour une grande cause
Gros est l'enjeu, toi t'es là tu m'lèves la parole et tout ça pour pas grand chose
Mais c'pas grave, moi j'avance
Et où j'suis fou, j'vois qu'tu recules
Tu disais qu't'irais plus au quartier
Mais à chaque fois qu'j'te vois là-bas tu racontes tes histoires, tu t'prends pour Hercule
Et tu crois p't'être que tu peux m'niquer parc'que j'ai l'air cool
Et tu m'dis qu'y a rien, mais t'es chelou
P't'être que sans l'vouloir, au fond t'es jaloux
Et cette vie m'fait mal comme une balle dans l'dos
Quillé, j'ai du shit dans l'doigt ; à 5 du mat', j'ai les dents gros
Moi j'ai souffert, j'ai fait c'que t'as pas su faire
J'sais qu'dans l'game ça ce-su fort parc'que ça sait qu'j'sais tout faire
Étouffant, j'fais des gros trajets et ça ouvre pas les vitres
J'dis à mon poto d'aller doucement car tout peut aller vite
Allez clique-clique, envieux mets-moi la b***
Tu t'ressens comme quand j'te dis qu't'es déjà aller voler avec ce pote qui a la guigne
Mets FIFA, j'prends la gagne, j'prends l'OM, carré-croix
But de Cabella, au quartier quand c'est endormi j'freestyle a cappella
Il en faut pour m'énerver, j'suis très sage
Gros dégun, t'es là tu m'parles d'armes par messages
Si j'avais su j'aurais pas rappé pour pas qu'des gens m'haissent
J'aurais aimé être discret comme c't'agriculteur dans son champ d'maïs
Oh hisse, enculé, j'aime pas les égoïstes
Moi j'aurais jamais fait la guerre de Troie pour un cul comme Pâris
Alléluia, l'poto a de la beuh dans sa valise
J'sais pas s'tu réalises, mais maintenant ce mec
Ils suivent ce mec, parc'que sous sa caisse, il y a placé une balise
Vie de fou c'que ça ferait pas pour des khalis
J'ai visé la Lune en fumant sans modération
Et j'ai envie d'toucher les nuages quand j'suis posé dans l'avion
Des fois dans la vie, tu vois qu'il y a pas d'ami
Mais j'sais pas, tu dis : "c'est rien, on va s'reparler"
Et quand tu lui reparles, tu vois qu'c'est pas pareil
Et c'est là qu'tu comprends qu'vos chemins vont s'séparer
Ils m'dégouttent les gens, ils forment des équipes
Et quand ça les oublie une fois, il font des phrases de fils de pute
Dès que j'te parle avec le cœur, je vois que ta tête change
Pourtant, c'est pour ton bien, j'suis quand même pas un étranger
En chien, j'suis parti voler dans des endroits perdus
Un qui guette, deux qui pètent ; au pied d'biche, ça crée l'ouverture

(x8)
On va faire les billets-ets

Commenter cet article

Le site ne contient PAS de liens de téléchargement, uniquement du STREAMING.
Le player mp3 nécessite Javascript et les bloqueurs de publicité peuvent l'empêcher de fonctionner !
Si un son ou une vidéo ne marche pas, signalez-le poliment en commentaire en bas de page,

mais lisez bien les lignes précédentes avant de le faire.
Si les sons sont incomplets, vous devez vous créer un compte Deezer ou Spotify pour y avoir accès GRATUITEMENT en entier.


Jul - Comme à l'époque

Publié le par Hillslion

.

(x8)
On va faire les billets-ets

Ça y est, j'ai cassé les portes, là j'vais rapper comme à l'époque
Pour leur montrer à ces comiques, le game j'l'envoie dans les cordes
Là, j'suis en direct du quartier, qu'il fasse beau ou qu'il pleuve des cordes
Un jour tu calcules, l'autre t'es bizarre, m'parles plus ou j't'encule, d'accord ?
Maintenant les jaloux traînent avec nous, les balances marchent normal dans la rue
Les traîtres se font discrets, les schmits vont tout l'temps dans l'abus
Que tu sois d'une banlieue, du centre ou même de la ZUP
Que tu sois jeune, qu'tu fumes la zeub'
S'tu m'cherches j'suis dans la zone
Insalubre, hein salope
Tu m'ignores, hein salope
Tu as oublié, hein salope
(Tu as oublié, hein salope)
Mes lunettes, c'est Cartier
Mon parfum, c'est Cartier
Mon flow, mes textes, ma force, c'est le quartier
J'suis parti, j'suis revenu
C'est pas avoir peur, c'est être intelligent
Force à mes détenus qui sont rentrés pour des délits grandioses
Qui s'battent pour une grande cause
Gros est l'enjeu, toi t'es là tu m'lèves la parole et tout ça pour pas grand chose
Mais c'pas grave, moi j'avance
Et où j'suis fou, j'vois qu'tu recules
Tu disais qu't'irais plus au quartier
Mais à chaque fois qu'j'te vois là-bas tu racontes tes histoires, tu t'prends pour Hercule
Et tu crois p't'être que tu peux m'niquer parc'que j'ai l'air cool
Et tu m'dis qu'y a rien, mais t'es chelou
P't'être que sans l'vouloir, au fond t'es jaloux
Et cette vie m'fait mal comme une balle dans l'dos
Quillé, j'ai du shit dans l'doigt ; à 5 du mat', j'ai les dents gros
Moi j'ai souffert, j'ai fait c'que t'as pas su faire
J'sais qu'dans l'game ça ce-su fort parc'que ça sait qu'j'sais tout faire
Étouffant, j'fais des gros trajets et ça ouvre pas les vitres
J'dis à mon poto d'aller doucement car tout peut aller vite
Allez clique-clique, envieux mets-moi la b***
Tu t'ressens comme quand j'te dis qu't'es déjà aller voler avec ce pote qui a la guigne
Mets FIFA, j'prends la gagne, j'prends l'OM, carré-croix
But de Cabella, au quartier quand c'est endormi j'freestyle a cappella
Il en faut pour m'énerver, j'suis très sage
Gros dégun, t'es là tu m'parles d'armes par messages
Si j'avais su j'aurais pas rappé pour pas qu'des gens m'haissent
J'aurais aimé être discret comme c't'agriculteur dans son champ d'maïs
Oh hisse, enculé, j'aime pas les égoïstes
Moi j'aurais jamais fait la guerre de Troie pour un cul comme Pâris
Alléluia, l'poto a de la beuh dans sa valise
J'sais pas s'tu réalises, mais maintenant ce mec
Ils suivent ce mec, parc'que sous sa caisse, il y a placé une balise
Vie de fou c'que ça ferait pas pour des khalis
J'ai visé la Lune en fumant sans modération
Et j'ai envie d'toucher les nuages quand j'suis posé dans l'avion
Des fois dans la vie, tu vois qu'il y a pas d'ami
Mais j'sais pas, tu dis : "c'est rien, on va s'reparler"
Et quand tu lui reparles, tu vois qu'c'est pas pareil
Et c'est là qu'tu comprends qu'vos chemins vont s'séparer
Ils m'dégouttent les gens, ils forment des équipes
Et quand ça les oublie une fois, il font des phrases de fils de pute
Dès que j'te parle avec le cœur, je vois que ta tête change
Pourtant, c'est pour ton bien, j'suis quand même pas un étranger
En chien, j'suis parti voler dans des endroits perdus
Un qui guette, deux qui pètent ; au pied d'biche, ça crée l'ouverture

(x8)
On va faire les billets-ets

Commenter cet article