Le site ne contient PAS de liens de téléchargement, uniquement du STREAMING.
Le player mp3 nécessite Javascript et les bloqueurs de publicité peuvent l'empêcher de fonctionner !
Si un son ou une vidéo ne marche pas, signalez-le poliment en commentaire en bas de page,

mais lisez bien les lignes précédentes avant de le faire.
Si les sons sont incomplets, vous devez vous créer un compte Deezer ou Spotify pour y avoir accès GRATUITEMENT en entier.


Damso - Smog

Publié le par Hillslion

Tu m'dis quand t'es prêt, hein ?
Saal
Ah oui, oui, oui
Ah oui, oui, oui
Oui

Pas d'direction, j'connais qu'la flèche de mon oint-j
Motivation : sang de fils de pute sur mon linge (fils de pute)
J'connais la chanson : "sales négros, rentrez chez vous"
Billets de cinq cent : "sales négros, bienvenue chez nous" (bienvenue chez nous)
J'suis plus dans l'tier-quar, Castelo de São Jorge
J'tire sur un pétard, c'est la violence, maux de gorge
J'ai quitté l'terrain ; "dealer, parfois tu nous manques"
A dit la putain que j'baise pour un G d'Hollande (pris dans la schnek)
C'est toujours Dems, négro, qu'importe, c'est toujours Dems (c'est toujours lui)
Même dans la dèche, on s'en sort, thon, pâtes, crème fraîche (oui, je connais)
Ça tire la nuit, ça tire l'après-m', ça tire le jour (c'est bang bang bang)
Tellement de guerres, mon peuple est mort, à qui le tour ?
Ouais (ouais)

Si y a bien une chose que j'sais faire, c'est niquer des mères (oui)
Gousse d'herbe et un Dom Per' pour calmer les nerfs (oui)
J'crois pas qu'ton boule fera l'affaire, ta bouche peut le faire (oui)
Jambes en l'air involontaires, moula, billets verts (tu connais)
Oseille, ouais (saal)

Les hommes mentent mais pas la trique, viens, j'vais t'dire la vérité (oui)
Prends exemple sur ma bite, noire et prête à tout niquer (saal)
Ça sera toujours pour le fric, dis pas : "j't'aime pour c'que t'es" (jamais)
Le succès, c'est quand les flics t'arrêtent que pour discuter (oui)
Un selfie, salut, j'y vais ; cul bronzé, c'est pas les UV
Trois cent mille eu', je me tâte, Lambo' ou l'immobilier (oui)
À jamais, j'me ferai leaker, j'finirai comme l'infinité (oh)
De gosse de riche à la rue, y a qu'la taule qu'j'ai su éviter
Toujours là à faire la pute, mais rien dans l'intimité
J'monte de level dans les nudes, j'en sors le compte certifié
Faire du saal un tantinet, tout est noir donc tout y est
Tout est noir donc tout y est, eh (ouais)

Si y a bien une chose que j'sais faire, c'est niquer des mères (oui)
Gousse d'herbe et un Dom Per' pour calmer les nerfs (oui)
J'crois pas qu'ton boule fera l'affaire, ta bouche peut le faire (oui)
Jambes en l'air involontaires, moula, billets verts (tu connais)
Oseille, hé (saal)
(jambes en l'air involontaires, moula, billets verts)
Oseille, ouais

C'est bon
C'est toujours Dems

Damso - Smog

Commenter cet article

Le site ne contient PAS de liens de téléchargement, uniquement du STREAMING.
Le player mp3 nécessite Javascript et les bloqueurs de publicité peuvent l'empêcher de fonctionner !
Si un son ou une vidéo ne marche pas, signalez-le poliment en commentaire en bas de page,

mais lisez bien les lignes précédentes avant de le faire.
Si les sons sont incomplets, vous devez vous créer un compte Deezer ou Spotify pour y avoir accès GRATUITEMENT en entier.


Damso - Smog

Publié le par Hillslion

Tu m'dis quand t'es prêt, hein ?
Saal
Ah oui, oui, oui
Ah oui, oui, oui
Oui

Pas d'direction, j'connais qu'la flèche de mon oint-j
Motivation : sang de fils de pute sur mon linge (fils de pute)
J'connais la chanson : "sales négros, rentrez chez vous"
Billets de cinq cent : "sales négros, bienvenue chez nous" (bienvenue chez nous)
J'suis plus dans l'tier-quar, Castelo de São Jorge
J'tire sur un pétard, c'est la violence, maux de gorge
J'ai quitté l'terrain ; "dealer, parfois tu nous manques"
A dit la putain que j'baise pour un G d'Hollande (pris dans la schnek)
C'est toujours Dems, négro, qu'importe, c'est toujours Dems (c'est toujours lui)
Même dans la dèche, on s'en sort, thon, pâtes, crème fraîche (oui, je connais)
Ça tire la nuit, ça tire l'après-m', ça tire le jour (c'est bang bang bang)
Tellement de guerres, mon peuple est mort, à qui le tour ?
Ouais (ouais)

Si y a bien une chose que j'sais faire, c'est niquer des mères (oui)
Gousse d'herbe et un Dom Per' pour calmer les nerfs (oui)
J'crois pas qu'ton boule fera l'affaire, ta bouche peut le faire (oui)
Jambes en l'air involontaires, moula, billets verts (tu connais)
Oseille, ouais (saal)

Les hommes mentent mais pas la trique, viens, j'vais t'dire la vérité (oui)
Prends exemple sur ma bite, noire et prête à tout niquer (saal)
Ça sera toujours pour le fric, dis pas : "j't'aime pour c'que t'es" (jamais)
Le succès, c'est quand les flics t'arrêtent que pour discuter (oui)
Un selfie, salut, j'y vais ; cul bronzé, c'est pas les UV
Trois cent mille eu', je me tâte, Lambo' ou l'immobilier (oui)
À jamais, j'me ferai leaker, j'finirai comme l'infinité (oh)
De gosse de riche à la rue, y a qu'la taule qu'j'ai su éviter
Toujours là à faire la pute, mais rien dans l'intimité
J'monte de level dans les nudes, j'en sors le compte certifié
Faire du saal un tantinet, tout est noir donc tout y est
Tout est noir donc tout y est, eh (ouais)

Si y a bien une chose que j'sais faire, c'est niquer des mères (oui)
Gousse d'herbe et un Dom Per' pour calmer les nerfs (oui)
J'crois pas qu'ton boule fera l'affaire, ta bouche peut le faire (oui)
Jambes en l'air involontaires, moula, billets verts (tu connais)
Oseille, hé (saal)
(jambes en l'air involontaires, moula, billets verts)
Oseille, ouais

C'est bon
C'est toujours Dems

Damso - Smog

Commenter cet article