13 Organisé - Heat

Publié le par Hillslion

.

Aïe aïe aïe
Aïe aïe aïe
Ça vient, ça vient de Marseille
Aïe aïe aïe
Aïe aïe aïe

Comme une voix dans la marée humaine
Invisible, du show biz' à des années lumières
Marseille CV Zoo, année funèbre
Comme un choc, comme un coup sur la tête
Noailles, Cours Ju’, La Plaine
L'époque est piégée, les anges tombent vite (oui, oui)
Danse parmi lеs démons de nuit (oui, oui)
C'que tu dis pas, on l’devinе (oui, oui)
Demain c'est loin oui, instantané mode de vie, oui
Écartez-vous, vise la lune et les deux pieds sur une plaque d'égout
De quoi parlez-vous ? Le sang, soleil vif, instinct sauvage de la zone et ses poètes libres

Ouais j'ai toujours fait la diff, gros face à moi ils sont pas sereins
Marseillais jusqu'à la mort, Graya fait plus de bruit qu'un R1
J'ai trop squatté le terrain, faire le milli j'ai intérêt
Laisse-moi le temps d’en faire un, pour m’apaiser j'vais le fumer
J’vais les laisser faire les parrains, dans l'illégal j'ai baigné 
La Castellane te met la poudre au nez (la poudre au nez)
Génération malfrat, rentre pas dans mon tieks si' tu vas t'faire chiffonner
J’ai pas fait mon temps enfoiré, va t'faire enculer
Et merci bien la zone pour la passe D, t'y as assuré
Tenue noir, là j'suis sur une big moto
J'ai des bastos de AK, fais pas le big costaud
Biggie

Ok Marseille c'est sale et celui qui parle finira troué
Avant, ça faisait la feinte ; maintenant, j'entends "le sang, t'es doué"
Gros banguer d'be-her face à la Bonne Mère
Tu connais ça fume, ça picole et ça t'allume pour des violets
J'représente la zone, j'sais pas si t'as compris
Ici c'est chacun son étoile, on a la Champion's League
Don't know what you say my nigga, reste tranquille
C'est le 13 bébé, organisé comme dans Heat
C'est la folie, j'fais ça depuis la maternelle
Pécho sur internet, fume la frappe du Bernex
All eyes on me, c'est réel, non c'est pas des lol
Vrais reconnaissent vrais ; on suce pas, on a pas d'idole

C'est S-A-U-Z-E-R, et ouais enculé
13013 c'est l'adresse, c'est le QG
T'as vu la rue, ça part en couille, faut savoir les poser
Pourtant, la vie me laisse un goût amer comme un verre de rosé
Marseille sous les projos, 13 Organisé, légendaire est la compo
Et c'est comme ça, poto ; ouais, ça kicke sale, poto
Wesh wesh tu prends des halabejs et tu te crois costaud
Hein compris soldat, tu te rappelles ?
L'époque où j'étais calé avec un pain babybel
Ça tenait les murs, ça vendait la pure
Voleur de motos et voleur de voitures
Marseille on est chauds, dans le game on est trop
J'viens de là où ça peut te rafaler 3enen dans le métro
Et on débarque comme équipe de GIGN dans l'arène
On va leur faire du sale, ouais ; on va les noyer dans la Seine

Ça vient, ça vient de Marseille
Aïe aïe aïe
Aïe aïe aïe
Ça vient, ça vient de Marseille
Aïe aïe aïe
Aïe aïe aïe
Ça vient, ça vient de Marseille
Comme dans Heat
On est très organisés, mon ami, comme dans Heat
Comme dans Heat
Compte pas sur la miff, on te fait comme dans Heat

Y a que des couilles dans la zone
J'passe par Les Oliviers, j'vois le p'tit guetter pour la somme
J'arrive comme un braqueur d'banque, ou comme le patron du four
J'passe par les Flamands, Picon, ils ont encore levé des tours
Et là j'passe par Frais Vallon, j'mange en bas des bâtiments
Ça lève le X ADV à côté du terrain d'ballon
Fais gaffe, paraît qu'ça te fait des gris-gris pour un marron
C'est marrant, tu sautes et après que tu ramènes ton daron
Appelle-moi l'OVNI, celui qu'tu as pas vu venir
J'savais pas qu'j'allais percer autant j'lis pas dans l'avenir
J'mets l'maillot du Japon, mais j'vais pas parler chinois
J'leur mets que des petits ponts, le bolide fait trembler le vent
En plus, j'ai presque plus de points, TB dans le rond-point
Si demain je perds le permis, c'est pas grave il coûte quoi ?
Elle sent le shampooing, il est love de sa tchoin
Les femmes armées tout le mois d'juin d'juin d'juin d'juin d'juin

13, Organisé, 13, Diez
J'vais faire une razzia ils sont pas prêts
J'monte sur le coup si tu mets plus que 100 000 à la clé
Génération Old School, génération Dembélé
J'viens d'là où les mecs sont solidaires comme les marines
D'là où les p'tits te rentrent dedans comme les Gremlins
Aouh ! Ces temps-ci, j'ai les nerfs ; à c'qu'il paraît ils veulent nous faire
Le J sort le fer et avec eux on règle les bails
Si j'meurs, ce sera pas par hasard
Faudra pas faire les choqués, pleurer à ma janazah
Y a les hommes et les omelettes
Mon calibre, il est chromé ; si j'le sors, t'y restes

Nous c'est les vrais, nous c'est les hommes
Nous c'est le 13, nous c'est la zone
Eux c'est les khennés, eux c'est les zobs
J'vais t'la faire courte, y a nous et les autres
Y a la manière douce et la manière forte
Ô miséricorde, Seigneur, je sais qu'on vit dans l'erreur
Par la faute à la drogue et au Roderer
J'ai vu la fin du film, ça s'finit dans le sang, dans les pleurs
J'ai du cœur mais je peux te faire sauter pour la chandeleur
Même les poches pleines, on sera jamais des leurs, non
N'oublie jamais qu'on sera jamais de leur monde
J'connais des gros, j'peux pas donner leurs noms
Dehors le soleil brille, mais pour nous le tonnerre gronde

Posez les kalashs, sortez les calumets
On devrait s'entraider au lieu de s'allumer
Le 13 Organisé pour vous neutraliser
Chez nous, dès le premier temps plein, on pense déjà à se calibrer
Frérot, moi j'rappe pour ceux que la vie a abîmés, négro
Nique ta mère si tu veux pas entendre la vérité, c'est trop
C'est le maga, c'est bien Les Oliviers
Depuis le QNC, la street m'a validé
C'est Ba, Baba, Baba, Banguiz
C'est G-I-Z niggas, y a du flow, d'la maîtrise
Le fer du milieu, tu vas finir dans l'pare-brise
Avant d'rejoindre les cieux, j'veux qu'mes rêves s'concrétisent

Ça vient, ça vient de Marseille
Aïe aïe aïe
Aïe aïe aïe
Ça vient, ça vient de Marseille
Aïe aïe aïe
Aïe aïe aïe
Ça vient, ça vient de Marseille
Comme dans Heat
On est très organisés, mon ami, comme dans Heat
Comme dans Heat
Compte pas sur la miff, on te fait comme dans Heat

Heat (feat. Keny Arkana, Graya, 100 Blaze, Sauzer, Jul, Elams, Sat L'Artificier, Banguiz) [Explicit]

Heat (feat. Keny Arkana, Graya, 100 Blaze, Sauzer, Jul, Elams, Sat L'Artificier, Banguiz) [Explicit]

Commenter cet article