Jérémy Frérot - La naissance

Publié le par Hillslion

.

Viens voir
C'est trop tôt pour sortir mais regarde, nous on est prêts
T'entends, ça fait longtemps qu'on retarde, on va se lever
Nous lancer vers la lumière
Même si on sait que l'avenir est solitaire

Devant nous, les printemps aux jours si longs que les nuits commencent
Bien avant que le soleil le pense et tant mieux
Les océans aux si lentes vagues silencieuses
Aussi le blanc des cimes grandes aussi loin que tu peux

C'est tellement beau le monde quand vient le début de l'histoire
Avant même la mémoire
C'est tellement grand le monde quand t'entres pour la première fois
En criant aux éclats
On fera comme on peut en route, on gardera le feu
Contre les vents, les jours pluvieux
Entre amour et violence, rien n'arrêtera la naissance

Prends ma main, lâche rien, d'toute façon, c'est pas long
Le but, c'est l'horizon ; le bonheur, c'est la quête
Tant que la vie sera à nos côtés
Laissons nos pieds reposer sur la peau de cette planète

C'est tellement beau le monde quand vient le début de l'histoire
Avant même la mémoire
C'est tellement grand le monde quand t'entres pour la première fois
En criant aux éclats
On fera comme on peut en route, on gardera le feu
Contre les vents, les jours pluvieux
Entre amour et violence, rien n'arrêtera la naissance

Jérémy Frérot - La naissance

Commenter cet article